Explore
Questions/Comments?Contact Us

« Previous Last One | Main | June 26, 2017 Next »

Au Revoir

    Sometimes, it’s like cradling a snowflake, a singular and intricate creature, in a mittened-hand and bearing witness, helplessly, as it melts away. At other times, it’s more like laying on the water’s surface, deaf to the world, and just drifting farther, farther, into another land.
    C’est vrai, je vous quitte et même presque tranquillement. Mais ce n’est pas à cause de vous. Ce n’est que l’ordre naturel de choses qui me guide vers cette essence de calme complet. Sinon, je serais en larmes, et mon coeur battrait comme un fou.
Vous savez bien que dire au revoir, ça brûle et ça libère.
    Avant de partir, ma famille d’accueil et quelques unes de mes amies m’ont organisé une fête surprise. Je pense aux personnes au tour de la table de cet après-midi-là; une table remplisse de sucreries, de petites feuilles tombées, de vous; et aussi à ceux qui ont partagé le moment de loin. Depuis, ce souvenir me sert comme rappel que c’est dans notre coeur que nous trouvons le monde, mais c’est aussi dans le monde que nous trouvons notre coeur.
    Je suis rentrée il y a bien quelques jours, mais ils me semblent comme une éternité. Heureusement, malgré toutes les différences, les nouveautés, c’est un sentiment d’éternité que j’accepte. J’accepte. C’est quelque chose de très, très joyeux de revoir sa famille, sa terre, ses racines après une telle duration à l’étranger. J'en suis inexplicablement reconnaissante.

    Au revoir la France, mon délice, mon chagrin, ma douceur intemporelle, au revoir!

Comments